The Missing Obsession

(2 avis client)

17.00

« Tu es enfermée ici, mais je le suis avec toi. Toujours. Ne l’oublie pas. »
Que feriez-vous si vous vous réveilliez un matin dans une cellule, pris au piège d’un détraqué possessif et mystérieux ?
Que feriez-vous si vous deviez lutter pour votre survie tout en combattant pour préserver votre esprit ?
Captive d’une pièce aux murs froids, Faustine n’a que deux possibilités : s’accrocher à la vie en se soumettant aux caprices de son ravisseur ou affronter ses tourments et ne pas être certaine de s’en sortir indemne.
Mais c’est sans compter l’esprit machiavélique et retors de celui qui la retient prisonnière. Jusqu’où a-t-il l’intention de l’emmener ?
Entrez dans la pièce à vos risques et périls, vous n’êtes pas certains d’en ressortir vivants…

2 avis pour The Missing Obsession

  1. Shelby Kaly

    On ne présente plus la grande Angel Arekin, cette ensorceleuse de la romance qui à chaque fois capture mon cœur. À l’heure où j’écris ces mots, je lui en veux, elle le sait.
    Je me suis lancée dans cette lecture, prenant mon auteure fétiche par la main sans me méfier (pourtant je devrais le savoir à force !), l’écoutant me susurrer des mots qui me rappelle cette chanson de Rammstein (Wierner Blut) :
    « Viens avec moi, viens dans mon château
    Le plaisir t’attend au sous-sol
    Nous ne voulons surtout pas faire de bruit
    (Nous voulons) vaincre le temps
    Oui, le paradis se trouve sous la maison
    La porte se ferme et la lumière s’éteint
    Êtes-vous prêts ?
    Êtes-vous là ?
    Bienvenue dans l’obscurité »
    Me voilà enfermée dans les ténèbres d’une cellule avec Faustine, les murs pleurant d’avance sur ce qui va nous arriver. Mais tel un fantôme – bien sûr, je ne suis que la lectrice – je ne peux rien faire à part être spectatrice de cette histoire.
    J’ai eu peur, tout comme Faustine, de cet homme au masque. Bien que je ne puisse savoir qui il était, cette peur s’est peu à peu transformée en fascination. Et c’est là que Léni-Angel a frappé, avec sa plume acérée, elle a égratigné mon cœur sans que je parvienne à le protéger. Elle l’a crevé à de nombreuses reprises, ne le laissant pas se remettre de ces précédentes blessures.
    Je m’attendais à tout, mais certainement pas à ça. Je ne peux en dire trop, car ce serait vous gâcher cette lecture fascinante, où l’amour s’entremêle à la folie pour former quelque chose d’indestructible, et pourtant dévastateur. Mon petit cœur meurtri, je vais mettre un certain temps à m’en remettre de cette dark romance des plus spectaculaires.

  2. EloLML

    Un seul acte peut-il faire basculer toute une vie …

    Le regard qui se voile
    Le cœur en chute libre
    L’estomac qui se retourne
    Mon état pendant la lecture de cette histoire hors norme

    Vous êtes plongé dès le prologue dans l’intrigue de l’histoire, la chair de poule vous prend dès le début.

    Faustine se réveille dans une geôle au prise avec un homme se présentant sous les traits d’Anonymous, l’angoisse de ne pas savoir pourquoi elle se ressent, l’appréhension des futures actions de son bourreau vous tourmente.
    Que veut-il ? Pourquoi elle?

    Vous vous prenez une première claque et comprenez le fardeau qui pèse sur ce duo, toutes vos théories tombent à l’eau et v’lan la seconde arrive sans que vous ne vous y attendiez, si l’un est prisonnier de ces murs l’autre l’est de ses sentiments.
    Culpabilité, honte et amour régissent cette histoire.

    Comment résister à vos pulsions lorsque votre obsession est à portée de main ?
    Jusqu’où êtes-vous prêt à salir votre âme par amour?
    Quel sacrifice êtes-vous prêt à consentir pour l’autre ?

    Progressivement l’intensité de leur lien, de cette folie augmente au fil des pages, on y découvre un amour qui perdure quelque soit le monde dans lequel ils basculent, un sacrifice de soi pour rendre l’autre heureux, la priorité reste l’autre, toujours, contre vents et marées.

    J’aime que des livres tels que The Missing Obsession permettent de voir qu’importe son fardeau, chaque être a le droit d’aimer et d’être aimé en retour, certes ce n’est pas un amour conventionnel mais cela reste beau à mes yeux. Aimer c’est accepter tout de l’autre, ses névroses, ses démons, ses défauts et tenter d’embellir son quotidien, d’alléger un passé qui peut s’avérer douloureux, Missing dépeint tout cela avec brio.

    Une mention spéciale à Rhys, ce personnage secondaire, compréhensif qui reste un pilier, un soutien sans faille et accepte l’autre sans jugement.

    Venez entamer une partie avec Anonymous et sa Pirate, vous n’en ressortirez pas indemne.

    Vous êtes prêts ?
    Un Deux Trois …

    Merci à l’auteure pour ce tsunami d’émotions, j’ai eu peur, j’ai souffert, j’ai été écœurée, j’ai pleuré mais j’ai souri, été attendrie aussi et j’ai vibré en harmonie avec cet amour unique ♥️

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *