The Missing Obsession

(5 avis client)

17.00

« Tu es enfermée ici, mais je le suis avec toi. Toujours. Ne l’oublie pas. »
Que feriez-vous si vous vous réveilliez un matin dans une cellule, pris au piège d’un détraqué possessif et mystérieux ?
Que feriez-vous si vous deviez lutter pour votre survie tout en combattant pour préserver votre esprit ?
Captive d’une pièce aux murs froids, Faustine n’a que deux possibilités : s’accrocher à la vie en se soumettant aux caprices de son ravisseur ou affronter ses tourments et ne pas être certaine de s’en sortir indemne.
Mais c’est sans compter l’esprit machiavélique et retors de celui qui la retient prisonnière. Jusqu’où a-t-il l’intention de l’emmener ?
Entrez dans la pièce à vos risques et périls, vous n’êtes pas certains d’en ressortir vivants…

5 avis pour The Missing Obsession

  1. Shelby Kaly

    On ne présente plus la grande Angel Arekin, cette ensorceleuse de la romance qui à chaque fois capture mon cœur. À l’heure où j’écris ces mots, je lui en veux, elle le sait.
    Je me suis lancée dans cette lecture, prenant mon auteure fétiche par la main sans me méfier (pourtant je devrais le savoir à force !), l’écoutant me susurrer des mots qui me rappelle cette chanson de Rammstein (Wierner Blut) :
    « Viens avec moi, viens dans mon château
    Le plaisir t’attend au sous-sol
    Nous ne voulons surtout pas faire de bruit
    (Nous voulons) vaincre le temps
    Oui, le paradis se trouve sous la maison
    La porte se ferme et la lumière s’éteint
    Êtes-vous prêts ?
    Êtes-vous là ?
    Bienvenue dans l’obscurité »
    Me voilà enfermée dans les ténèbres d’une cellule avec Faustine, les murs pleurant d’avance sur ce qui va nous arriver. Mais tel un fantôme – bien sûr, je ne suis que la lectrice – je ne peux rien faire à part être spectatrice de cette histoire.
    J’ai eu peur, tout comme Faustine, de cet homme au masque. Bien que je ne puisse savoir qui il était, cette peur s’est peu à peu transformée en fascination. Et c’est là que Léni-Angel a frappé, avec sa plume acérée, elle a égratigné mon cœur sans que je parvienne à le protéger. Elle l’a crevé à de nombreuses reprises, ne le laissant pas se remettre de ces précédentes blessures.
    Je m’attendais à tout, mais certainement pas à ça. Je ne peux en dire trop, car ce serait vous gâcher cette lecture fascinante, où l’amour s’entremêle à la folie pour former quelque chose d’indestructible, et pourtant dévastateur. Mon petit cœur meurtri, je vais mettre un certain temps à m’en remettre de cette dark romance des plus spectaculaires.

  2. EloLML

    Un seul acte peut-il faire basculer toute une vie …

    Le regard qui se voile
    Le cœur en chute libre
    L’estomac qui se retourne
    Mon état pendant la lecture de cette histoire hors norme

    Vous êtes plongé dès le prologue dans l’intrigue de l’histoire, la chair de poule vous prend dès le début.

    Faustine se réveille dans une geôle au prise avec un homme se présentant sous les traits d’Anonymous, l’angoisse de ne pas savoir pourquoi elle se ressent, l’appréhension des futures actions de son bourreau vous tourmente.
    Que veut-il ? Pourquoi elle?

    Vous vous prenez une première claque et comprenez le fardeau qui pèse sur ce duo, toutes vos théories tombent à l’eau et v’lan la seconde arrive sans que vous ne vous y attendiez, si l’un est prisonnier de ces murs l’autre l’est de ses sentiments.
    Culpabilité, honte et amour régissent cette histoire.

    Comment résister à vos pulsions lorsque votre obsession est à portée de main ?
    Jusqu’où êtes-vous prêt à salir votre âme par amour?
    Quel sacrifice êtes-vous prêt à consentir pour l’autre ?

    Progressivement l’intensité de leur lien, de cette folie augmente au fil des pages, on y découvre un amour qui perdure quelque soit le monde dans lequel ils basculent, un sacrifice de soi pour rendre l’autre heureux, la priorité reste l’autre, toujours, contre vents et marées.

    J’aime que des livres tels que The Missing Obsession permettent de voir qu’importe son fardeau, chaque être a le droit d’aimer et d’être aimé en retour, certes ce n’est pas un amour conventionnel mais cela reste beau à mes yeux. Aimer c’est accepter tout de l’autre, ses névroses, ses démons, ses défauts et tenter d’embellir son quotidien, d’alléger un passé qui peut s’avérer douloureux, Missing dépeint tout cela avec brio.

    Une mention spéciale à Rhys, ce personnage secondaire, compréhensif qui reste un pilier, un soutien sans faille et accepte l’autre sans jugement.

    Venez entamer une partie avec Anonymous et sa Pirate, vous n’en ressortirez pas indemne.

    Vous êtes prêts ?
    Un Deux Trois …

    Merci à l’auteure pour ce tsunami d’émotions, j’ai eu peur, j’ai souffert, j’ai été écœurée, j’ai pleuré mais j’ai souri, été attendrie aussi et j’ai vibré en harmonie avec cet amour unique ♥️

  3. annais.jumeau

    P »%#*@% de B*%:&# de M:*(#% !!! 😱😱😱
    Une histoire complètement déroutante qui nous happe, nous force à l’apnée jusqu’à la toute fin, qui nous laisse sur le cul !!!

    Voilà une Dark romance psychologique d’une rare intensité. Dérangeante. Effrayante. Libératrice.
    Une ôde d’une rare passion sur un thème que je vous laisse découvrir par vous-même.

    Une plume envoûtante qui emmène sans hésiter jusqu’au tréfond de la folie, mais comment définir la folie ? Jusqu’au confin de l’amour et de la haine, mais comment distinguer les deux et les dissocier clairement ? Jusqu’au limite de la souffrance psychologique, mais n’est-elle pas différente, unique selon chaque personne qui la ressent ?

    Une auteure à l’écriture compliquée aussi sombre qu’encourageante et lumineuse, destinée à un public aussi dérangé qu’elle finalement !!! 🤣🤣🤣 J’ai adoré m’immerger dans cette atmosphère ténébreuse qui nous englue malgré nous au plus profond de nous-même et de leur histoire si singulière.

    La solitude, l’enfermement est une forme de liberté finalement. Celle de l’esprit. Avec les bonnes questions, les bonnes actions, cela permet un recul, une prise de conscience sur des vérités occultées parce que trop douloureuses et difficiles à accepter.

    Voilà une chronique qui sera extrêmement difficile à écrire afin de ne rien vous spoiler, que vous puissiez garder le frisson, le dégoût, l’espoir, l’émerveillement jusqu’au bout de ces ligne si traîtres et tentatrices.

    Faustine est enfermée dans une geôle humide et obscure, se battant contre son bourreau autant que contre elle-même.
    Pourquoi est-elle là ? Pourquoi elle et pourquoi maintenant ?
    Des questions et encore toujours plus de questions se forment au fur et à mesure d’une lecture aussi effroyable qu’addictive. Nous faisant emprunter un chemin fait de surprises et de rebondissements toujours plus nombreux.

    Nous avons à faire à une jeune femme brisée et fragile mais qui cache une force insoupçonnée pour les causes qui lui tiennent à cœur, toujours prête à se battre pour ce en quoi elle croit et pour protéger ceux qu’elle aime.

    Notre ravisseur, nommé Anonymous par le port de ce masque spécifique et unique, est troublant, dégoûtant, énervant mais finalement de plus en plus attachant. Contradictoire mais tellement sensible.
    On adore le détester, trouvant une forme d’admiration, morbide je le conçois, dans sa façon de vouloir libérer Faustine de son propre carcan trop étroit et solitaire pour son essence lumineuse dont l’intensité s’étiole bien malgré elle.
    On apprend à le connaître, à le comprendre, à l’apprivoiser pour finalement l’aimer de tout notre cœur. Voilà un bourreau que j’acceuillerai sans sourciller ❤️😜

    Un moment de lecture fort et entrecoupé de pause volontairement involontaire. J’aurai voulu le lire d’une traite mais mon cerveau a eu besoin des quelques pauses dûes à une surchauffe face à une réflexion intense face à ce sac de nœuds qui se resserre autant qu’on arrive à le dénouer ne serait-ce qu’un peu.

    Un coup de maître qui engendre un coup de cœur ❤️
    Ma première immersion dans la plume de Angel Arekin qui me conforte dans l’idée d’y revenir sans hésiter 😊
    Plongez-vous dans l’obscurité dérangeante emplie de lumière malgré tout de la vie de Faustine et de son Anonymous 😉

  4. Larosedesmots

    J’ai connu Angel Arekin à travers Hot Blood, c’est le genre d’auteure qui ne vous épargne pas. Elle s’exprime avec un langage et place minutieusement ses mots pour nous manipuler mentalement, nous laissant aucune chance de nous en sortir indemne. À l’heure où je vous ai écrit cette chronique, j’en avais encore les larmes aux yeux et la gorge serrée, c’était la chahut dans ma tête et dans mon cœur. Et maintenant que vous la lisez, je dois sûrement être internée à l’hôpital psychiatrique car à vrai dire je doute qu’on puisse se remettre d’une telle lecture… ❦

    Dès la première page, The Missing Obsession agit comme un poison, il s’insinue sournoisement dans votre tête. Il vous met la boule au ventre, vous retourne le cerveau, vous prend aux tripes et vous les broie sans ménagement, ne vous autorisant aucune accalmie. ❦

    Dans ce roman, on est à la merci de la plume d’Angel Arekin. Elle se joue de notre esprit, on est dans une grande partie d’échecs, que l’on a déjà perdu d’avance nous, lecteurs parce-qu’elle place ses pions de manière, qu’elle parvient toujours à bousculer nos convictions en nous poussant dans nos retranchements. On va de révélations en révélations, des plus surprenantes au plus bouleversantes. Et au fur à mesure, on s’abandonne un peu plus car même en étant seulement spectateur, les ténèbres qui rongent les personnages finissent par nous écorcher également. ❦

    L’auteure nous dévoile par bribes le vécu des personnages et cela nous dévaste et enfonce notre essence un peu plus dans les abîmes de la noirceur. La psychologie d’Anonymous et de sa Pirate est développée avec une telle justesse que s’en est transcendant.
    J’ai été écœuré et ai hais de tout mon être un des personnages, quelle putain d’ordure ! ❦

    Cette romance sombre qui s’entremêle à la folie n’a rien de conventionnelle ou de censé, c’est un savant mélange d’une rare intensité de passion, de colère, de culpabilité, de rédemption… ❦

    1,2,3… Prendrez-vous le risque de vous aventurez dans ce huit clos angoissant ?

  5. Audrey AUBRY (client confirmé)

    Je ne vais pas vous présentez cette auteure à nouveau, ni même vous vendre ce roman… Parce qu’il est inimaginable de passer a côté de cette pépite ! Toute personne aimant la dark romance psychologique ce doit d’avoir ce roman en se possession. Pour ma part, je l’ai au format numérique et comme ça ne me suffisait pas… Je l’ai commandé au format broché ! Si vous n’êtes pas convaincus par cette petite phrase alors laissez moi vous dire que vous loupez un grand moment de littérature.

    Ce roman signe la meilleure dark romance que j’ai pu lire jusqu’ici ! Sincèrement, tout dans ce roman nous oblige à lire entre les lignes, l’auteure a tout mis en œuvre pour faire fonctionner notre cerveau avec tout son potentiel. J’avoue ne pas avoir l’habitude d’écrire de commentaire ici, alors je ne serais pas quoi vous dire de plus sans faire de spoiler.

    Sachez qu’en pénétrant dans le monde d’Anonymous et Faustine, vous trouverez des adversaires à votre taille. Douée de réflexion, d’instinct de survie mais aussi capable de ressentir de l’amour ! Je ne peux que vous conseillez ce roman. Mais comment, ça… Seulement en lisant le résumé et les quelque avis posté par les autres lectrices.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *