Menu Fermer

Reflets Obscurs

(2 avis client)

18.00

Prémices, Calice, Supplice.
Trois mots qui reflètent l’existence de Roxane.
Plongée dans un monde de violence depuis l’enfance, elle croise le chemin de celui qui l’aidera à trouver un sens à sa vie : Thomas Virel.
Un garçon aux yeux noirs qui deviendra sa lumière, son souffle d’espoir.
Un meilleur ami populaire, ouvert à toutes les conquêtes dans le but d’oublier son amour secret, quitte à briser les barrières de Roxane avant de l’abandonner.
Un homme qui recroisera sa route, un soir, dans une ruelle, alors qu’elle échappe à son bourreau.
Dès cet instant, il se jurera de la sauver, quoiqu’il en coûte, même s’il doit y laisser sa peau.

Céline Delhaye

En stock

2 avis pour Reflets Obscurs

  1. EloLML

    La vie de Roxanne est une farce, après être sortie d’un premier cycle de violence et accordé de nouveau sa confiance aux hommes, elle vit sous le joug d’un second bourreau. Alors qu’elle tente de le fuir, elle se retrouve face à Thomas, son meilleur ami d’antan, celui qu’elle pensait être son sauveur mais qui au final l’a abandonnée sans se retourner. Hors de question de le laisser s’approcher mais ce dernier pressent que c’est l’ultime chance pour se rattraper et lorsque les sentiments entrent en scène, fermer les yeux n’est plus d’actualité que ce soit pour l’un ou pour l’autre.

    Roxanne n’aspire qu’à connaître la paix et l’amour, elle ne comprend pas pourquoi la vie joue la garce avec elle, sa détresse, son ras le bol d’être victime m’a broyé le cœur, elle qui est si gentille, si douce, mérite tellement plus que cet acharnement du destin.

    Thomas est l’éclaircie dans la vie de Roxane, une main tendue, un soutien mais aussi un homme imparfait qui commet des erreurs ou émet des paroles blessantes et c’est ce qui rend ce personnage si beau, car il est faillible, humain tout simplement, j’ai eu autant d’amour que de colère contre lui mais comprend si aisément ses réactions.

    Un mot pour le « bourreau », un étrange personnage que voilà, dont le cœur croit aimer mais clairement pas de la bonne la manière, et pour en avoir vu à l’œuvre, je vous assure qu’il en existe tel que le décrit ces lignes.

    RÉALISTE… voilà le premier mot qui me vient à l’esprit, Céline aborde un sujet bouleversant, la violence sous toutes ses formes, qu’elle soit physique ou psychologique, l’art et la manière de briser un corps mais aussi une âme, l’isolement volontaire ou non des victimes, le regard de la société, de son propre entourage mais aussi la folie de l’homme, sa perversion de l’amour, et elle le fait avec une telle justesse que l’on devient acteur et non plus spectateur de l’histoire.

    Quel génie d’avoir choisie ces trois mots : Prémices, Calice, Supplice, révélant ainsi les parties constituant ce récit, récit qui vous force à réagir, mettant vos nerfs à rude épreuve, je ne compte plus le nombre d’insultes que j’ai pu proférer, le nombre de fois que mon sang s’est glacé mais heureusement il y a ces scènes d’espoir et d’amour sincères qui réchauffent aussi le cœur.

    La plume de Céline me séduit encore une fois mais ça je n’en doutais pas une seconde, à chaque roman elle m’emporte et ce depuis ses débuts, je sais qu’elle sera toujours juste, émotive et incisive quand il le faut, que les personnages seront riches de leur force mais aussi de leur faiblesse et que la trame sera mûrement réfléchie, j’espère sincèrement que le sujet du jour sera conjugué au passé dans l’avenir.

    Je remercie Black Ink Éditions pour leur confiance et Céline, j’attends ton prochain avec impatience ♥️

  2. Mélanie JULIEN (client confirmé)

    Je n’avais jamais lu de livre parlant d’un tel sujet et j’ai été captivé par cette histoire.
    C’est bien écrit, émouvant, poignant.
    Roxanne nous boulverse, nous fait pleurer, à travers elle nous ressentons sa douleur, sa peine, son impuissance par moment.
    Bravo à Céline pour cette histoire captivante et addictive

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.