N’oublie pas de vivre

(1 avis client)

17.00

L’étincelle qui pétillait dans le regard de la belle Charlotte s’est éteinte prématurément depuis la tragédie qui lui a arraché son premier amour.
Elle plaque tout pour se reconstruire un avenir avec ses deux enfants, et le destin place sur sa route le mystérieux Axel.
Après une séparation houleuse, il ne s’attendait pas à l’attirance immédiate qu’il ressent pour Charlotte et se sent prêt à tout pour préserver l’alchimie qu’il partage avec elle. Mais sa femme est bien décidée à le récupérer, et perturber leur relation naissante.
Les obstacles les plus difficiles à surmonter ne sont pas forcément ceux auxquels ils s’attendent.

1 avis pour N’oublie pas de vivre

  1. EloLML (client confirmé)

    N’oublie pas de vivre … C’est fou comme un titre prend tout son sens quand on referme son histoire.

    Depuis deux ans Charlotte se noie dans son quotidien, elle n’a plus goût à rien, ne prend même plus le temps pour ses deux enfants, Elliot et Léni, la perte de son fiancé Noah l’a complètement détruite. Ce n’est que lorsque ses problèmes deviennent insurmontables qu’elle prend la décision de partir et d’essayer enfin de se reconstruire dans une autre ville avec le soutien de ses meilleurs amis.
    Sur place, certaines rencontres vont bouleverser sa vie.

    En connaissant le sujet du livre, je savais à quoi m’attendre et pourtant le prologue m’a retourné, gorge serrée, larmes aux yeux. C’était un début de lecture éprouvant, la souffrance de Charlotte, sa solitude, son mal être sans Noah sont difficiles à lire.
    Après je me suis dit, il n’y a pas de mystère quant au drame, on apprend rapidement ses circonstances mais au fur et à mesure l’auteur y ajoute un fait, un détail et là vous prenez un uppercut face à toute l’horreur de sa tragédie.
    Comment avancer après une telle épreuve ?

    Un seul prénom Axel.
    Cet homme qui dès sa première rencontre l’a vu dans un état impossible va devenir par le plus heureux des hasards sa bouée de sauvetage.
    Alors lui, qu’on se le dise c’est le mec rêvé, il y va en douceur, avec tact et simplicité même si il est sûr de ce qu’il veut et choisi particulièrement bien ses mots.

    Charlotte c’est l’hirondelle qui a oublié comment déployer ses ailes, on a envie de la protéger, de la cocooner, sa perte est tellement accablante. Alors même si un certain père célibataire lui fait du bien, cette relation ne sera pas simple. Chacun souffre à un degré différent, reconstruire une famille avec leurs enfants respectifs n’est pas chose aisée, leurs passés pèsent dans la balance, certains mots blessent et surtout rouvrir son cœur est une chose difficile.

    Les sujets abordés sont durs, la perte, le deuil, la culpabilité mais ils sont savamment contrebalancé par la reconstruction.
    Et puis il y a cette touche de légèreté amenée par la fantasque Mamilyne, Léni que j’ai trouvé chou dans ses répliques et même les trois meilleurs amis (le roi des boulettes, la protectrice, l’ami bien veillant) apportent un réel plus.

    La romance est gérée de manière remarquable, réaliste, sans précipitations, chaque chose arrive en son temps ET quel moment ! C’était juste parfait, fragile et sensuel à la fois ♥️

    On referme l’histoire le cœur plus léger et avec un bonus alléchant, que j’ai hâte d’en savoir plus sur ce dernier personnage ! Surtout qu’il m’a peiné dans cette histoire et qu’il mérite tellement plus.

    Ayant déjà lu Céline en romance, je savais que sa plume me plairait mais j’avoue que sur ce thème là elle m’a d’autant plus conquise, les mots sont maniés avec émotion et justesse.
    Je me suis prise tous ces sentiments de plein fouet et en plein cœur surtout.
    C’était douloureusement bouleversant et tellement beau à la fois.
    À bientôt sur d’autres récits 😘

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *