Menu Fermer

Pas un mot

(2 avis client)

17.00

Bienvenue à Fishwood. Une ville paumée au cœur des États-Unis où les secrets sont bien gardés.
Caleb Kane est intelligent, sportif mais effacé. Son avenir tout tracé lui déplaît.
Hannah Laurens est populaire, mystérieuse mais ténébreuse. Son passé a façonné un futur qui l’indiffère.
Il n’ose prendre le contrôle sur son destin, elle est forcée de subir le sien.
Un jeu aussi curieux qu’inattendu s’installe entre eux.
Éblouis par la nuit, aveuglés par l’obscurité, ils vont apprendre que la lumière jaillit là où on ne l’attend pas…

2 avis pour Pas un mot

  1. Hami Riahi (client confirmé)

    Une spirale d’émotions entre vivre et devenir !!!
    Wow – c’est un livre intense et passionnant qui vous passionnera jusqu’à la dernière page. L’histoire est distribuée par morceaux, passé et présent, se rejoignant lentement à une édification étonnante mais déchirante. Les personnages sont entiers et imparfaits, qui se développent au fur et à mesure de ma lecture .Si vous aimez les histoires avec des personnages complexes et des secrets enfouis sombres avec plusieurs rebondissements en cours de route, ne manquez pas ce livre captivant émouvant et déchirant . Hana LAURENS a mal à l’intérieur , brisé , elle sombre chaque jour , un drame l’a complètement détruite ; elle qui jouait du violon et à aimer un interdit , son premier amour à seize ans .De plus, qui n’aime pas un héros endommagé ? sachant que l’auteur à mis en main une fille badass , écorché , tatoué qui fume et s’hydrate au whisky , au langage bien frappé !! L’anti-héros le plus épique avec des rebondissements hallucinants
    Trouver votre âme sœur est difficile surtout quand tous les opposent Caleb KANE va chambouler son univers sombre , lui l’être solaire qui a sa part d’ombre.Je suis séduite par son charisme , son caractère , sa persévérance m’a chamboulé Je n’étais pas du tout préparé par à quel point j’adorerais ce livre! Je suis absolument fasciné par les personnages! L’auteur m’a transporté dans un univers de souffrance , d’espoirs désuet , d’amour à engendré la destruction , Laissez-moi vous dire, je suis complètement secoué;Cette lecture hautement addictive m’avait schotché à ses pages et incapable de le poser. Préparez-vous pour un côté de Hana que vous n’avez jamais vu auparavant! et il me vient un passage d’une chanson de Florent PAGNY
    « Savoir souffrir
    En silence, sans murmure,
    Ni défense ni armure
    Souffrir à vouloir mourir
    Et se relever
    Comme on renaît de ses cendres,
    Avec tant d’amour à revendre
    Qu’on tire un trait sur le passé.  »
    « PAS UN MOT  » de LUDIVINE DELAUNE est une histoire à lire et que je recommande vivement !!!
    Zone contenant les pièces jointes

  2. Sarah PIERMAY

    Après avoir lu pas mal de romances de Noël le mois passé, toutes aussi douillettes les unes que les autres; j’ai eu besoin de lire une histoire qui me malmène.

    Mission accomplie pour Ludivine Delaune. Ma lecture fût compliquée, dure, âpre et intense, tant les émotions d’Hannah m’ont percutée, pour mieux me retourner.
    La douleur, la rage, la culpabilité, la désillusion d’Hannah affleurent à chaque page du roman.

    L’auteure distille tout au long de son livre les souvenirs passés d’Hannah, éclairant ainsi son comportement et ses réactions.
    Je ne souhaite vraiment à personne de vivre la tragédie qu’a subi Hannah (je n’en dirai pas plus afin de ne pas gâcher votre lecture).
    Ballotée entre la colère et une culpabilité dévorante, elle est totalement à la dérive, se contentant d’être et s’interdisant de vivre et ressentir, jusqu’à sa rencontre avec Caleb.

    Caleb, qui est discret, doux, patient, observateur. Il arrive à voir Hannah au delà de son masque et son armure. Il est prévenant et intuitif avec elle, détectant ses failles pour s’y engouffrer et lui apporter de la lumière dans l’obscurité qu’est sa vie. Il la pousse dans ses retranchements, la forçant délicatement à vivre pleinement et à ressentir à nouveau.

    De prime abord, lisse et gentil garçon, le personnage de Caleb est en réalité beaucoup plus profond. Il est à la croisée des chemins lors de sa rencontre avec Hannah. Perdu dans une vie toute tracée, qu’il trouve fade et dans laquelle il ne se reconnaît pas, Caleb est lui aussi confronté à une certaine forme de solitude.

    L’auteure a créé des personnages qui sont à l’opposé l’un de l’autre, et pourtant je ne peux m’empêcher de remarquer qu’ils sont semblables sur certains points. Notamment pour la culpabilité, l’un comme l’autre en sont porteurs.

    Hannah dit qu’elle aimerait « être faite pour un homme comme lui ». Sauf qu’elle est exactement celle qu’il faut pour amener Caleb à trouver qui il est réellement. Ils s’apportent tellement l’un à l’autre sans s’en rendre compte, apprenant une nouvelle chose sur eux même à chacune de leur rencontre.

    Je terminerai en disant que l’auteure nous fait des révélations à la fin de l’histoire, auxquelles je ne m’attendais pas et qui m’ont retournée.

    En somme, une belle lecture que je vous recommande, et qui aborde très bien la thématique de la reconstruction.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *