Menu Fermer

Jeu Vespéral

18.00

Et si se désirer était un crime ?
Hannah et Laurent s’aiment d’un amour fusionnel, d’un amour destructeur, mais refusent d’assouvir leur désir l’un pour l’autre.
Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.
Mais leur amour les obsède. Ne pas l’apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.
« Gémis, Hannah », puisque c’est tout ce qu’elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.
Mais n’est-ce pas déjà trop tard ? S’aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?
Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s’étreignent. Des pas qu’ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.
Comme autrefois…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jeu Vespéral”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *