Chirurgicalement Vôtre

(2 avis client)

17.00

« Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m’avaient convaincue à coups de milliers de pages que l’amour, même dans la mort, est triomphant !
Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n’est pas celle d’Emma Bovary…
Jane, Emily, William, ils n’ont pas rencontré Terence Cesare.
Peut-être que s’ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu’il allait me faire vivre…
Peut-être alors que j’aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu… je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l’effet de serre…
Sûrement que j’aurais envisagé d’autres études, loin des hopitaux, loin des blouses blanches, loin de lui… »
Qui a dit que les plus belles histoires d’amour naissaient des contes de fées ?
Et si les contes de fées n’étaient pas ce que l’on croit, et qu’au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ?
Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu’un ?
Voudriez-vous toujours tomber ?…

Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Disponible aussi au format poche, ebook et audio.

2 avis pour Chirurgicalement Vôtre

  1. Maria-Magdalena

    Emma Landas nous régale d’une plume fluide, simple avec une touche de magie. Elle nous emporte dans ce récit et on suit le mouvement. On dévore ses mots qui sont couchés sur le papier. On se plonge dans son histoire à ne plus savoir où l’on est réellement.
    Chirurgicalement Vôtre fait partie de ces romans qui nous attirent et nous animent. Ceux qui nous font aimer, succomber et détester ses personnages.
    Selena est attachante et on se sent mal pour elle. On succombe aussi au duo pétillant qu’elle forme avec sa meilleure amie Léna.
    Terence Cesare est, quant à lui, un imbuvable et irrésistible connard narcissique chirurgien. Un coup, on l’aime et on craque et l’autre fois, on le déteste et on aimerait bien lui en foutre une. Mais finalement, son personnage est poignant malgré ses côtés sombres… très sombres. On comprend malgré nous ce qu’il ressent et le pourquoi du comment. Et on s’attache à lui. J’ai aimé ce connard surtout aussi parce qu’il reconnaît ses fautes.
    Si au début, j’aimais bien William malgré ce sentiment que quelque chose clochait, je finis avec un sentiment mitigé envers lui. Pour moi, il est loin d’être une victime dans cette histoire. Je ne sais donc pas trop ce que je ressens envers lui. N’est-il pas lui même autant un monstre que son meilleur ami le docteur Cesare voire plus?…

    J’ai totalement succombé à cette histoire qui nous fait passer par un tas d’émotions, qui donne des papillons dans le ventre mais aussi une haine, une rage indescriptible. C’est au final, carrément une tempête d’émotions qui se joue en nous. Des émotions intenses et diverses. Partagés entre le bon et le mal… entre amour et haine… tristesse et colère.

    Une question me hante malgré que cela soit une fiction: peut-on réellement pardonner ce genre d’attitudes? Il faut tout de même admettre que malgré l’amour que l’on porte à une personne, il y a des limites à ne pas dépasser… D’un autre côté, Terence reconnaît ses torts et s’en veut réellement… (C’était la minute philosophique!)

    Malgré la bonne dose de CONNARD ATTITUDE, c’est avec un pincement au cœur que je quitte Selena et Terence, alias Pétasse et Connard.

    Ce roman fut une belle découverte totalement à la hauteur de mes attentes. Il nous fait vivre d’intenses émotions et nous fait perdre la tête. Il faut avouer qu’à la fin on ne sait pas si on le déteste ou si on l’aime. Aurait-on des tendances schizophrène? On pourrait le croire en tout cas à cause de cette auteure de talent qu’est Emma Landas!
    Il se hisse dans mes coups de cœur. ♥

  2. camille.schmidt1

    J’ai pas les mots pour ce livre. Il est juste incroyable

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *