Menu Fermer

Black Haters – T2

(1 avis client)

17.00

Deux êtres que tout oppose et dont le destin est étroitement lié.
Nellyanna ouvre les yeux sur cette vérité qu’elle a tant voulu connaître.
Lander, lui, se fait violence pour ne pas intervenir alors que sa douce évolue dans le chaos.
Les complots se dévoilent, les masques tombent, le danger rôde.
Et si elle était la pièce maîtresse de la vaste partie d’échecs que disputent les Élitaires et les Black Haters ? Si elle seule pouvait en changer l’issue ? Jusqu’où serait-elle prête à aller pour protéger ceux qu’elle aime ? La réponse lui apparaît évidente. Une certitude qui enfle : plus rien ne l’arrêterait désormais.

1 avis pour Black Haters – T2

  1. EloLML

    Nelly est dans une situation précaire, chaque mot, chaque geste doit être réfléchi, chaque pensée doit être protégée si elle veut mener à bien ses projets, en sortir victorieuse mais surtout vivante. Elle va devoir faire des choix, faire des sacrifices pour voir germer un avenir meilleur, heureusement dans l’ombre un certain rebelle guette, planifie et protège.

    Dans ce tome Nelly s’affirme, réveille l’âme guerrière qui sommeille en elle, elle est au cœur de l’action, Lander reste égal à lui-même, brute de décoffrage et tellement charismatique, c’est un duo explosif, addictif qui m’ont emmené dans une partie d’échec grandeur nature.

    Ce deuxième tome m’a tenu en haleine d’un bout à l’autre, je félicite Manon pour cette superbe dystopie, tout est brillamment orchestré, certains actes du premier tome prennent une toute autre signification, des révélations sont faites, des trahisons sont dévoilées, des pratiques immorales sont misent en lumière, aucun camp n’est épargné, hommes, femmes, enfants sont pris au piège et certains seront les victimes collatérales de cette prise de pouvoir.
    Chaque événement m’a fait tour à tour vibrer, frissonner, enrager, pleurer, espérer, c’est une vraie montagne russe émotionnelle.

    Je ressors aussi de ce tome avec une petite satisfaction personnelle, pour ne pas spoiler le premier volet, on va dire qu’un certain rat infiltré est plus manipulateur que jamais, plus torve et commet des actes écœurants, je ne rêvais que d’une chose depuis le début, le voir perdre la face et Manon nous a fait une scène de haute voltige et clôt l’histoire avec panache.

    Si vous recherchez un récit plein d’adrénaline, rythmé, avec une intrigue savamment réfléchie, conté avec génie et une dose de sadisme, Black Haters est fait pour vous !

    Je remercie Black Ink Editions pour leur confiance et suis pressée de retrouver mon petit caribou Manon sur un autre récit ♥️

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *