Laisse-moi t’aimer

(1 avis client)

17.00

Le passé esquisse notre personnalité.
Les craintes d’antan forgent nos carapaces.
J’ai appris de ma faiblesse et je suis devenue une femme de contrôle.
Je suis une dominante.
Tout allait bien jusqu’à ce qu’il arrive et brise l’unique règle de ma vie.
Nathanaël.
Celui qui réanime ma faiblesse, mes peurs.
Celui qui m’apprend comment les affronter, celui qui me pousse à revivre.
Celui que j’ai fui.
Celui que je veux.
Il est un fragment du passé, une promesse au présent, une force pour l’avenir.
Avertissement : Cet ouvrage contient des scènes susceptibles de heurter la sensibilté de certains lecteurs.

En stock

Catégorie : Étiquettes : , , ,

1 avis pour Laisse-moi t’aimer

  1. EloLML

    Réapprendre à aimer 🖤

    La première partie est du point de vue de Maya, elle mène sa vie d’une main de fer et est une dominante très respectée dans le milieu BDSM, ses règles sont claires : elle décide de tout et aucun sentiments amoureux n’est permis.

    Pourtant un homme va bousculer sa vie, Nathanaël, cet « inconnu » est décidé à devenir son soumis.

    Si au premier abord elle ne comprend pas pourquoi un être d’une beauté si virile demande cette place elle décide tout de même de l’initier.
    Au travers de ses attitudes et de ses gestes il l’amène à ressentir de nouveau, lui rappelant de douloureux souvenirs, la ramenant à la seule forme d’amour connue lorsqu’elle était adolescente. Paniquée par ces sensations et par les sentiments que Nathan n’arrive plus à cacher, elle s’en sépare avant de le supplier de revenir.

    La deuxième partie est du point de vue de Nathanaël, on y découvre que lui aussi a connu des heures sombres durant sa jeunesse, d’où sa conscience accrue des peurs de Maya.
    Durant cette période seul un visage inconnu a été son ancrage et il s’est juré d’aimer et de chérir coûte que coûte cette personne.

    Leurs destins sont liés depuis tout jeune de la plus atroce des façons mais ensemble ils se reconstruiront et auront le droit au bonheur.

    J’ai adoré que les codes habituels soient chamboulés. Que ce soit la femme la dominante, que ce soit l’homme qui me touche par sa sensibilité.
    La scène au tribunal a déchiré mon pauvre cœur 🥺

    Merci pour ce beau moment de lecture !

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *